Comment choisir son vin varois ?

Comment choisir son vin varois ?

Comment choisir son vin varois ? - TER Traiteur

Voilà une question qui mérite d’être posée au cœur de l’été ! TER vous donne ici ses conseils pour bien choisir votre vin varois !

Faire le choix d’une bonne bouteille de vin, n’est pas toujours chose facile lorsque vous n’êtes pas expert. On nage vite dans la multitude d’offres promotionnelles, dans les différentes sélections, on s’y perd et on ne sait plus où donner de la tête !

Pourtant, faire le bon choix est important… Si vous êtes en charge d’apporter le vin lors d’un évènement quel qu’il soit, il n’est pas question de se tromper ! Votre choix décidera de la réussite de la soirée que vous allez passer. Pour vous aider à vous y retrouver plus facilement, voici quelques conseils avisés…

Le prix ne peut pas être le seul critère à prendre en compte pour choisir une bonne bouteille de vin !

Souvent la première chose que l’on regarde c’est bien sûr le prix de la bouteille… Alors oui cela peut être un indicateur intéressant mais toutefois il ne doit pas être le seul facteur de décision à votre achat !
Il est par exemple fréquent de trouver d’excellents vins en dessous de 15€. Tout dépend de ce que vous voulez et qu’elle est concrètement l’occasion pour l’ouvrir.
À contrario, vous pouvez être très déçu d’un vin qui a coûté cher ! Il peut ne pas être en adéquation avec vos attentes et envies. Il est donc essentiel, parallèlement au prix, de se référer à d’autres critères…
Par exemple, le millésime est un point très important pour reconnaitre la qualité d’un vin. Cet indicateur correspond à l’année de récolte du raisin qui a servi à la fabrication du vin. Le mot millésime est employé pour qualifier les vins vendangés dans l’année. Un Graves 1994 a donc été cultivé, récolté et vinifié en 1994.
Et vous le savez, concernant le vin, toutes les années ne se ressemblent pas ! Commencez donc d’abord par trouver l’année qui vous convient le mieux. Pour cela, référez-vous aux conditions météorologiques de la période, car la température et les intempéries influencent grandement le goût du vin.
A l’occasion d’un destockage ou d’une promotion, il est peut-être tentant d’en profiter pour faire le stock d’un vin jeune. Mais attention ces types de vins doivent se boire rapidement et rares sont ceux qui se bonifient avec l’âge. Donc même si le prix est intéressant, ne tombez pas dans le piège ! Acheter plutôt quelques bouteilles que vous pourrez terminer dans l’année, plutôt qu’un carton que vous ne finirez pas !

Dégustez-le avant si c’est possible !

Il n’est pas toujours possible de gouter le vin avant de l’acheter, surtout en grande surface… Mais par contre, chez quelques cavistes, il est tout à fait possible de déguster au verre le vin avant de l’acheter. Ce concept n’est pas très rependu, mais, il commence pourtant à gagner du terrain.

La dégustation est une confirmation du goût de ce que vous choisissez et en tant que consommateurs, vous méritez après tout cette possibilité de goûter, de tester, de choisir ! Vous devez pouvoir vous assurer que le goût répond à vos envies et vos attentes.

Chez certains cavistes il est possible de tester mais cette dégustation sera payante… Pourquoi pas ? ce n’est pas forcément un mauvais investissement…  car si vous n’êtes pas un grand connaisseur, il vous sera toujours difficile de juger et de choisir en observant seulement la bouteille.

La plupart des commerçants ne propose pas la dégustation et la refuse si vous la demandez… Pourtant, la loi est bien claire à ce sujet, l’article 1587 du Code civil stipule que :

« A l’égard du vin, de l’huile, et des autres choses que l’on est dans l’usage de goûter avant d’en faire l’achat, il n’y a point de vente tant que l’acheteur ne les a pas goûtées et agréées. »

Explications : Il y a certaines choses qu’on est dans l’usage d’acheter après dégustation et le vin en fait partie. Ainsi, si un commerçant vous propose une bouteille de vin pour un prix qui vous convient, vous êtes en droit de goûter pour agréer les qualités gustatives, olfactives et visuelles.

La renonciation à la condition de dégustation doit provenir de l’acheteur. La vente est alors considérée comme pure et simple. — il faut comprendre par-là que la vente est acceptée par les deux parties. La condition de dégustation est donc normalement sous-entendue dans la vente de vin. Tant que cette condition n’est pas remplie, il n’y a pas de véritable vente.

C’est donc clair, même la loi le dit, alors ne soyez pas timides et demandez à goûter !

Choisir en fonction du label AOC oui mais pas que…

L’AOC ou Appellation d’Origine Contrôlée est une dénomination qui prouve que le vigneron a bien respecté le cahier des charges, point qui vous permet d’avoir confiance en la qualité.

Mais vous pouvez aussi vous référer au nom. Si vous hésitez entre différents crus, regardez le domaine duquel est issu le vin. S’il sort d’un grand château, cela rajoutera aussi quelques garanties sur les qualités aromatiques. Mais encore, il serait préférable de bien connaître les grands domaines du pays où vous achetez votre bouteille.

Il est possible aussi de se renseigner sur internet ou en bibliothèque. Vous y retrouverez par exemple la liste des meilleures cuvées de la région et cela vous permettra d’accentuer vos connaissances œnologiques.

Toutefois, le choix de votre vin doit se faire surtout en fonction des plats que vous allez manger à table ! Il faudra donc apprendre à accorder les mets et les vins. Même si dans ce domaine, il n’y a pas de grandes lignes pour guider les gourmets, vous pouvez toutefois faire preuve de goût et de créativité.

Si vous prévoyez d’offrir du vin, pensez à demander à la personne qui invite ce qui lui ferait plaisir… Est-ce qu’elle est plutôt vin rouge ou vin blanc, est-ce pour l’apéritif ? Faut-il une bouteille pour le plat et une autre pour le dessert ?

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’acheter de préférence auprès d’un professionnel plutôt qu’en grande surface. Dans une cave vous aurez les conseils bien aiguisés d’un professionnel. Il saura vous guider et vous aider dans le choix des vins selon les plats. Et tout cela, sans se focaliser obligatoirement sur le label AOC.

Pour faire un bon choix, vous pouvez aussi tester les vins dans les salons ou les foires aux vins. Une bonne occasion pour goûter des vins inhabituels que vous ne verriez pas forcément dans les rayons d’ordinaire. En plus, les vins sont généralement vendus moins chers sur ces journées-là.

Zoom sur les vins des Coteaux Varois…

Les vins des Coteaux Varois appartiennent à la grande famille des vins de Provence…

Les Coteaux Varois en Provence représentent une région qui s’étend sur 28 communes autour de Brignoles, dans la région de la Provence calcaire. Elle se compose de reliefs très marqués jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude, comme le massif de la Sainte-Baume. Sa filière comprend 75 caves privées et 10 coopératives.

Il existe trois grands types de vins varois : le blanc, le rosé et le rouge. Le rosé doit se boire jeune, le rouge peut se conserver entre 3 et 5 ans (et même 10 pour certains) et le blanc ne se conservera que 2 à 3 ans.

Au visuel le rouge aura une teinte pourpre aux reflets violets qui évoluent sur une nuance de rubis. Le rosé ira du rose pétale au rose franc en passant par le rose saumon. La robe du blanc a une teinte claire, brillante, jaune avec des reflets de vert ou de gris.

Au niveau olfactif, les premières notes du vin rouge sont florales comme la violette ou végétales comme le foin ou la menthe. Elles laissent place par la suite à une nuance un peu plus évoluée tels que le réglisse ou le cuir. Pour le rosé ce sera principalement un arôme fruité que l’on retrouvera comme la pêche, la fraise ou la framboise. Et enfin pour le vin blanc, vous aurez une odeur plus fine, de type floral ou fruité.

A la mise en bouche, le rouge sera à la première attaque rustique et de caractère. Leurs tanins nécessitent un peu plus de temps pour s’affiner. Une attaque en finesse, avec une bonne structure, fraiche et équilibrée vous attend avec les rosés. Et enfin, le vin blanc sera plus harmonieux et plus frais.

TER Traiteur accorde une importance toute particulière à ses accords mets et vins qu’il met en place à chaque repas… Ainsi notre sommelier s’efforcera toujours de vous conseiller les meilleurs vins du moment de notre belle région du Var afin de sublimer vos événements !

Pour être un bon cuisinier, il faut être passionné et généreux ! C’est sur cette base solide d’amour et de partage d’une cuisine de qualité qu’a été fondée notre entreprise TER Traiteur…

Nous avons la passion de notre métier et sommes attentifs et rigoureux sur la sélection de chacun de nos produits afin de proposer systématiquement une qualité irréprochable. Nous sommes à l’écoute de notre clientèle et adaptons nos services sur-mesure

Téléphone TER Traiteur
Call Now Button